BODYBUILDING
LA SUPPLÉMENTATION EN CATALYSEURS ANABOLIQUES

    Se supplémenter en catalyseurs anaboliques n’est pas une fin en soi. Si votre alimentation est suffisamment riche et équilibrée en macronutriments, ainsi qu’en vitamines et minéraux, elle couvrira les besoins nécessaires aux processus anaboliques musculaires. Néanmoins, bien que les catalyseurs anaboliques puissent être considérés comme des "petits plus", leur utilisation peut pourtant s’avérer forte intéressante, car ils permettent d’obtenir une récupération musculaire plus rapide et plus optimale ! Ainsi, l’athlète sera moins sujet au surentraînement et aux phases de stagnation.

Les catalyseurs anaboliques naturels sont pour la plupart à base d’extrait de plantes ou à base d’acides aminés. Pour l’essentiel ils favorisent l’environnement anabolique en stimulant la synthèse hormonale, ou en stimulant les mécanismes de la protéosynthèse tout en freinant ceux de la protéolyse. Parmi les innombrables compléments existants sur le marché de la supplémentation, voici les plus courants : les BCAA (acides aminés branchés), l’Acétyl-L-Carnitine (ALC), la citrulline, la L-arginine, la L-glutamine, la créatine, le collagène, la glycine, le GABA (acide gamma amino-butyrique), le HMB (ß-hydroxy-ß-méthylbutyrate), le saw palmetto, le tribulus terrestris, la maca, le coleus forskohlii, et le fenugrec.

Inutile de vous le cacher, certains d’entre eux sont loin d’avoir les formidables effets anaboliques tant vantés par leurs commerciaux. C’est par exemple le cas du tribulus terrestris, qui en réalité ne booste en rien la production de testostérone, et peut même la faire diminuer : l’absorption de tribulus multiplie au niveau du cerveau des faux signaux du taux sérique en testostérone, ce qui engendre une auto-régulation négative de la part de l’hypophyse ordonnant alors aux testicules de diminuer leur synthèse de testostérone.

Prenons un autre exemple, le HMB (ß-hydroxy-ß-méthylbutyrate). Soyons honnête, là non plus il ne s’agit en rien d’un produit miracle contrairement à ce que les vendeurs de suppléments veulent vous faire croire ! En réalité les quelques effets bénéfiques que le HMB procure viennent principalement de sa haute teneur en un métabolite produit à partir de la Leucine. Mais la Leucine est un acide aminé branché que l’on retrouve dans l’alimentation, et le cas échant dans une supplémentation en BCAA. Prendre du HMB n’est donc en rien nécessaire.

L’oxyde Nitrique (NO) figure aussi sur la liste des "fameux produits" censés décupler votre croissance musculaire... Mais la vasodilatation engendrée par le NO n’a scientifiquement pas apporté ses preuves quant à un réel intérêt sur l’anabolisme musculaire, car la dilatation des veines et des capillaires en temps normal s’avère tout simplement déjà amplement suffisante pour apporter adéquatement de l’oxygène et des nutriments aux muscles en phase de récupération. Par ailleurs, le corps produit lui-même son NO, et un surplus d’oxyde nitrique dans l’organisme (via une supplémentation) peut engendrer des problèmes de santé plus ou moins graves.

Autre exemple : pour faire croire aux effets stimulants de certains de leurs produits, les fabricants n’hésitent pas à rajouter de la caféine dans leurs préparations. Ainsi, certains athlètes témoignent ici et là que tel ou tel supplément leur donne une pêche d’enfer à l’entrainement, alors qu’en réalité c’est tout simplement la caféine (ou un autre excitant) qui en est la cause !

Comme nous venons de le voir, bon nombre de suppléments alimentaires s’avèrent relativement inutiles, et le faible bénéfice qu'ils apportent vis à vis de la dépense financière engagée ne vaut vraiment pas la peine de se ruiner. Mais il y en a en revanche certains suppléments qui demeurent eux indispensables et qui méritent donc une réelle attention ! Dans cette rubrique Prise de Masse vous trouverez ainsi quatre articles abordant en détails les intérêts d’une supplémentation en BCAA, en Glutamine, en Créatine, et en Collagène/Glycine.

BODYBUILDING
  Coach
 -->  Photos des Compétitions et des Compétiteurs : cliquez sur l'un des logos
 -->  Photos des Compétitions et des Compétiteurs : cliquez sur le logo