ETUDE  PHOTOGRAPHIQUE - ETABLIR UN PROGRAMME
Je ne m’affèrerai pas sur ce site à faire une présentation de tous les exercices réalisables en musculation, tant ils sont nombreux (plus de 150 exercices standards), mais aussi parce que certains d’entre eux nécessitent une explication technique des plus minutieuses pour laquelle un coaching en "Live" convient bien mieux. 
De même, il serait bien trop long de vous présenter une programmation s’étalant sur une saison complète, et c’est pourquoi j’ai plutôt fait le choix de vous présenter ci-dessous un exemple de programme d’entraînement lors d'un cycle de prise de masse. Par ailleurs, afin que vous compreniez l’importance de l’Etude photographique, j'ai basé cette programmation sur le culturiste ayant déjà servi de modèle dans l’article " ETUDE PHOTOGRAPHIQUE - Etude de cas " (5 points forts, 7 points faibles).

L’Etude de vos points forts et points faibles va ici prendre tout son sens, car elle va servir de guide pour la mise en place de votre programmation pour les mois à venir : combien de séances par semaine seront nécessaires ? Sur quels muscles devrais-je accentuer mon entrainement ? Quels exercices choisir ? Combien de séries seront nécessaires ? Quand devrais-je fixer mes périodes de repos ? …

A noter qu'une progression significative nécessite 6 séances hebdomadaires pour un culturiste de compétition, contre 4-5 séances pour une personne de niveau intermédiaire, et 3-4 séances pour un débutant.
Cycle de prise de masse  (7-8 répétitions par série, en moyenne)
-
Échauffement au bâton 1-2 mn (pour séance haut du corps), et vélo 5 min (pour séance bas du corps)
-
1 série d’échauffement (charge légère) à chaque nouvel exercice, 2 séries (charge légère, puis modérée) pour un nouveau groupe musculaire
-
Temps de repos entre les séries = 80 à 90 sec. Étirement du muscle sollicité toute les 2 séries (5 secondes), et en fin de groupe musculaire (5-7 secondes)
Lecture Conseillée
Edition spéciale de "Musclemag" (reprise par "Bodyfitness") parue en 1997 pour les 50 ans d’A. Schwarzenegger. Une vraie pépite ! Près de 200 pages consacrées à une description détaillée faite par Arnold lui-même sur ses méthodes et astuces d’entrainement.
Pourquoi inclure du Cardio ?
Non pas pour sécher bien entendu (il faut des doses bien plus importantes), mais plutôt pour conserver un certain niveau cardio-vasculaire afin d’encaisser et de soutenir les efforts des séances les plus intenses et rythmées.