1ER CYCLE - LA PRISE DE MASSE
L'Étude
Nous entrons ici dans une longue période destinée à la croissance musculaire, VOLUME, MASSE, et REEQUILIBRAGE sont les maîtres mots de ce cycle. Mais avant d’entamer une prise de masse, il y a une question que tout bodybuilder doit se poser :
« Qu’est ce qui ne va pas dans ma musculature, que dois-je absolument améliorer ? »
Cet auto-questionnement vous parait certainement évident, mais sachez qu’en réalité bien peu de bodybuilders l’approfondissent comme il le faudrait.
Vous devez porter une réflexion sur ce que vous attendez de cette année d’entrainement à venir, et vous devez faire une étude photographique approfondie de votre corps (en situation de Posing) afin d’évaluer vos points faibles et vos points forts. Du résultat de ce travail d’introspection (qui ne prend que quelques jours tout au plus), va dépendre toute votre saison à venir : Objectifs court, moyen et long terme, ainsi que vos programmes d’entrainement.

Ainsi, avoir l’intelligence de se remettre en question en début de saison, c’est se donner de véritables chances de progresser dans les mois à venir. Chaque bodybuilder doit prendre conscience de l’importance de cette réflexion psychologique et morphologique, car l’outrepasser, c’est prendre le risque de passer des heures en salle de sport pour des résultats qui seront au final bien inférieurs à ceux espérés. C’est ce degré de professionnalisme qui fera la différence entre le bodybuilder gagnant des titres, et les autres progressant que bien peu d’années en années.

L'Entrainement, et la Diète
Du résultat de l’Etude, dépendra la programmation de votre entrainement : combien de séances par semaine seront nécessaires, et quelles doivent être leur durée ? Sur quels muscles dois-je accentuer mon entrainement ? Quels exercices choisir ? Quand fixer mes périodes de repos ? Quelle nutrition adopter ? …

Sur un cycle annuel complet, la prise de masse dure en moyenne 8-9 mois. Durant cette phase vous alternerez des entrainements de force, de masse, et de résistance. Ce travail acharné en salle de sport devra être couplé à apport alimentaire conséquent tout au long de la journée afin que votre organisme ai de quoi suivre le rythme de destruction / construction issue de l’entrainement. A noter que dans un souci d’éviter le surentrainement, ainsi que l’épuisement physiologique, il est fortement conseillé de faire un break de 3 à 4 jours d’arrêt total toutes les 4 ou 5 semaines. Pour plus de détails sur la planification du repos vis-à-vis de l’entrainement, voir l’article consacré à cet effet dans la rubrique « Prise de masse » : Cliquez ici ).

Lecture Conseillée
Edition spéciale de "Musclemag" (reprise par "Bodyfitness") parue en 1997 pour les 50 ans d’A. Schwarzenegger. Une vraie pépite ! Près de 200 pages consacrées à une description détaillée faite par Arnold lui-même sur ses méthodes et astuces d’entrainement.