LES  LIPIDES

L'Athérosclérose - Les Facteurs Initiateurs
Facteurs initiateurs = les agents agresseurs de la paroi interne artérielle
- L'âge : en vieillissant les artères perdent de leur élasticité et se sclérose. Ce développement naturel de l’artériosclérose s’accélère au-delà de 45 ans pour les hommes et 55 ans pour les femmes.

- Le Tabagisme
: l’effet relaxant de la nicotine entraine à contre coup une excitation du système sympathique, et donc la libération d’hormones boostantes et neurotransmettrices (adrénaline, noradrénaline, dopamine, et sérotonine). Ces dernières augmentent le rythme cardiaque et la tension artérielle, ce qui en autre provoque le rétrécissement brusque des artères. Ces spasmes à répétition engendrent à leur tour de l'inflammation artérielle. La nicotine augmente la cholestérolémie et le nombre de LDL, et augmente la coagulation sanguine (risque de formation de caillot).
La cigarette favorise l’élimination des anti-oxydants, ce qui augmente l’impact des pro-oxydants dans le sang, ils sont responsables de l’oxydation des LDL = facteur de développement d’athéromes.

Lecture Conseillée
Le monoxyde de carbone se fixe sur l’hémoglobine des globules rouges, diminuant ainsi leur capacité à transporter l’oxygène. La paroi interne des artères se détériorera donc étant donné que ses cellules sous-oxygénées fonctionneront et se régénèreront moins bien (mais toutes les cellules du corps seront altérées par cette baisse d’oxygénation). Cette hypoxie sera responsable d’hypertension, irritant à son tour les parois artérielles. 
Les autres gaz irritants et le goudron entrainent des infections et l’inflammation des parois artérielles.

Edition spéciale de "Musclemag" (reprise par "Bodyfitness") parue en 1997 pour les 50 ans d’A. Schwarzenegger. Une vraie pépite ! Près de 200 pages consacrées à une description détaillée faite par Arnold lui-même sur ses méthodes et astuces d’entrainement.
- L’Hypertension : elle cisaille et irrite la paroi artérielle, y entrainant irritation et lésions. Les causes directes provoquant de l’hypertension sont nombreuses, outre les personnes à pathologies cardiaques, on peut incriminer par exemple la consommation excessive de sel, ou encore une surcharge pondérale.

- Le Manque d'Exercices Physiques : le sang des sportifs et celui des sédentaires n’est pas le même ! Ces derniers présentent de plus fortes concentrations de sucre, de LDL, de radicaux libres, d’agents épaississants… leurs artères en sont directement impactées, elles perdent en souplesse et en résistance, et deviennent ainsi plus vulnérables face aux élévations de la pression artérielle.

- Le Diabète : Une hyperglycémie augmente la production de pro-oxydants (radicaux libres, espèces oxygénées activées) qui vont s’attaquer à l’intégrité des membranes cellulaires, les parois endothéliales artérielles dans le cas présent.

- Le Stress : il est libérateur d’hormones catécholamines, ces dernières stimulent les spasmes sur les parois artérielles, dont la répétition finira par les user.

- Le Patrimoine Génétique : une détérioration artérielle peut être prédisposée génétiquement, il convient de se renseigner sur les antécédents familiaux à pathologies cardio-vasculaires.

- Un traitement par Radiothérapies : une dose trop intense et trop répétée de rayons peut causer des lésions artérielles. Les traitements par radiothérapies doivent donc tant que possibles demeurés limités, et doivent être accompagnés d’un check-up et d’un suivi médical généralisé.