LES  LIPIDES

Acides Gras Poly-Insaturés, et Mono-Insaturés
Les acides gras ne se valent pas tous, et le rôle de chacun d’entre eux s’avère en grande partie déterminé par leur composition chimique : le nombre d’atomes de carbones, ainsi que leur type de liaisons et leur emplacement, seront déterminants;
Plus une chaîne carbonée comporte de double liaisons entre ses carbones, moins l’hydrogène est présente dans la molécule. Il en résulte un lipide relativement liquide et plus facilement oxydable, dont la composition en acides gras sera dite poly-insaturée (plusieurs carbones liés) ou mono-insaturée (les carbones étant liés par deux).

Lecture Conseillée
Les AG poly-insaturés
Bon pour la santé, ils combattent l’hypertension artérielle, limitent la concentration de triglycérides dans le sang, garantissent la construction et l’intégrité des membranes cellulaires, et participent au bon fonctionnement du système cérébral. Les poly-insaturés permettent également une optimisation intracellulaire de l’activité hormonale et anti-inflammatoire, via la synthèse adéquate de molécules prostaglandines (cette régulation intracellulaire assurée par les prostaglandines est notamment intéressant pour le sportifs).

Quatre poly-insaturés sont dit "essentiels" car l’organisme ne peut les synthétiser, il est par conséquence indispensable de les apporter via l’alimentation : acide Linoléique (oméga 6), acide Alpha-linolénique (oméga 3), acide Eicosapentaénoïque (EPA), et acide Docosahexaénoïque (DHA). Garantissez journalièrement un ratio oméga 6 /oméga 3 équilibré à 4 contre 1, mais pas au-delà, car une consommation excessive d’oméga 6 peut être source d’inflammations diverses et entrainer des maladies graves (arthrite, obésité, pathologies cardiaques, et cancers). Les omégas 3, eux, ont des propriétés anti-inflammatoires (en autres).

Les sources alimentaires riches en acides gras poly-insaturés : huile de colza, huile de tournesol, huile de lin, huile de foie de morue, huile de sésame, noix, hareng, maquereau, saumon, sardine, truite, thon blanc…

Edition spéciale de "Musclemag" (reprise par "Bodyfitness") parue en 1997 pour les 50 ans d’A. Schwarzenegger. Une vraie pépite ! Près de 200 pages consacrées à une description détaillée faite par Arnold lui-même sur ses méthodes et astuces d’entrainement.
Les AG mono-insaturés
Bon pour la santé, ils participent à combattre les inflammations, ils limitent les risques d’athérosclérose, garantissent la construction et l’intégrité des membranes cellulaires, et participent au bon fonctionnement du système cérébral. Parmi les mono-insaturés à connaître, citons l’acide Palmitoléique (oméga 7), et les acides Oléique, Erucique, et Nervonique (tous oméga 9).
Les aliments riches en acides gras mono-insaturés : l’huile d’olive est très concentrée en oméga 9 (elle doit être extra vierge et conservée dans une bouteille en verre), huile de sésame, huile de tournesol, huile de colza et de maïs, soja, arachide, noisette, amande, avocat, viandes et poissons gras, charcuteries…